bag mail home phone loupe pdf

Voyage sur mesure "MAROC ", agence de voyage et séjour sur mesure à partir de la Bretagne

MAROC

MAROC
MAROC
MAROC

SOLIDAIRE

Le Haut Atlas central, massif le plus étendu et le plus impénétrable, culmine au M’goun à 4068 m d’altitude. De larges vallées, souvent difficiles d’accès, se cachent dans les plis de ces puissants reliefs et abritent un monde berbère vivant comme hors du temps.

Descriptif du séjour/voyage

La vallée des Aït Bouguemez, littéralement la vallée de “ceux du milieu” occupe le cœur de ce massif. C’est une région de transition entre fiers éleveurs semi-nomades et paysans sédentaires passés maîtres dans l’art  de l’irrigation et de la construction de bâtisses en tabout (pisé), entre dialectes tachalhayt et tamazight.

 

 

 

Actions solidaires:

 

Dans le cadre de ce voyage, 20 € par voyageur sont destinés à soutenir des actions de développement.

Quelques exemples de projets financés grâce au fonds de développement :

  • Travaux de réhabilitation du réseau d’adduction d’eau potable dans le village d’Ibakaliwane (visite le J9)

  • Construction d'une école maternelle pour améliorer les conditions d’accès à l’enseignement pour les enfants d’Ibakaliwane (visite le J9)

  • Construction de sanitaires pour l’école primaire d’Ibakaliwane (visite le J9)

  • Collecte des déchets dans le village d’Ibakaliwane (visite le J9)

 

 

 

Itinéraire

 

Jour 1: France -> Marrakech

Accueil à l’aéroport de Marrakech et transfert à l’hôtel. Nuit à l’hôtel à Marrakech. Dîner libre.

 

Jour 2: Marrakech / Aït Ayoub

Transfert en minibus pour la vallée des Aït Bouguemez. Accueil au gîte d’Aït Ayoub par la famille de Lahoucine. Nous faisons connaissance autour d’un thé et visitons le village d’Ibakaliwane(grenier collectif et traces de dinosaures). Dîner et nuit au gîte.

 

Jour 3: Aït Ayoub

Matin : jeu de piste pour une découverte ludique de la vallée (environ 4h).

Déjeuner au gîte.

Après-midi :participation avec Fatima à la préparation du beurre à l’aide de la « baratte » locale,  du pain, d’un couscous ou d’un tagine.

Dîner et nuit au gîte.

 

Jour 4 : Aït Ayoub

Matin : travaux des champs avec les femmes et les hommes du village. C’est l’occasion de s’initier aux pratiques culturales locales : labourage, ramassage de luzerne, moisson..... et de partager le quotidien des villageois.

Après-midi : atelier tissage et henné : nous découvrons comment la femme de Lahoucine tisse des tapis épais et colorés et continuons par une séance de henné  avec sa fille Malika.

Nuit au gîte.

 

Départ pour 4 jours de randonnée itinérante jusqu’au lac d’Izourar avec un guide accompagnateur en montagne et une équipe de muletiers.

 

Jour 5: Aït Ayoub (1850 m) / Agouti (1780)

Nous descendons la vallée des Aït Bouguemez, dépassant  les marabouts de sidi Moussa et sidi Chita. Le gardien du Marabout de Sidi Moussa nous ouvre les portes de cet ancien grenier collectif. Perché au sommet d’une colline conique, il offre une vue imprenable sur la vallée, ainsi qu’un regard sur l’histoire et les traditions des villages alentours. Déjeuner à Timit et découverte du fonctionnement et de la production d’une coopérative féminine de transformation de produits locaux : huile de noix, fromage de vache, confiture de pomme, miel ....  Nous traversons les champs de maïs, blé, pommiers, noyers jusqu’à Agouti.

Bivouac près d’Agouti.

5 heures marche. 250 m de dénivelées positives.

 

Jour 6 : Agouti / Zawyat Oulmzi (2150 m)

Nous remontons la vallée pour rejoindre l’autre partie des Aït Bouguemez, celle des Aït Ahkem. De village en village, nous nous dirigeons vers le jbel Azourki, sommet sacré de l’Atlas central, perché au-dessus du lac d’Izourar.

Bivouac près de Zawyat Oulmzi, le dernier village de la vallée.

5 heures marche. 600 m de dénivelées positives.

 

Jour 7 : Zawyat Oulmzi (2150 m) / lac d’Izourar (2540 m) / col rouge (2800m)

Nous gravissons le (col) Tizi’n Taghfist qui donne accès à la vaste cuvette occupée, à la fonte des neiges, par le lac d’Izourar (asséché l’été).

Le lac et les plateaux d’altitude qui l’entourent sont des hauts lieux d’estive des nomades Aït Atta. Sans doute apercevons-nous leurs vastes tentes blotties au pied des immenses parois du jbel Tirkougine. Nous poursuivons alors vers le sud-ouest pour bivouaquer au col rouge, face au jbel Waougoulzat.

Les dalles de grès près du col sont couvertes de nombreuses gravures qui attestent de l’importance des échanges à travers l’Atlas, depuis des temps fort anciens.

5 heures de marche. 700  m de dénivelées.

 

Nous contacter
par téléphone